Marie NDiaye



© photo : Jean-Luc Bertini / Opale

Marie NDiaye est née à Pithiviers en 1967. Prix Fémina 2001 pour Rosie Carpe. Sa pièce de théâtre Papa doit manger est rentrée au répertoire de la Comédie Française en 2003. Prix Goncourt 2009 pour Trois femmes puissantes.

Bibliographie (extrait) :
* Quand au riche avenir, roman (Minuit, 1985).
* Comédie classique, roman (P.O.L., 1987 ; Gallimard, « Folio » n°1934, 1988).
* La Femme changée en bûche, roman (Minuit, 1989).
* En famille, roman (Minuit, 1991 et « double » n° 43, 2007).
* Un temps de saison, roman (Minuit, 1994 et « double » n°28, 2004).
* La Sorcière, roman (Minuit, 1996 et « double » n°21, 2003).
* Hilda, théâtre (Minuit, 1999).
* La Naufragée. J.M.W. Turner (Flohic, « Musées secrets », 1999).
* La Diablesse et son enfant (L'École des loisirs, 2000).
* Providence, théâtre (Comp"Act, 2001).
* Rosie Carpe, roman (Minuit, 2001 et
« double » n° 64, 2009).
* Papa doit manger, théâtre (Minuit, 2003).
* Les Paradis de Prunelle (Albin Michel Jeunesse, 2003).
* Les Serpents, théâtre (Minuit, 2004).
* Tous mes amis, nouvelles (Minuit, 2004).
* Rien d’humain, théâtre (Les Solitaires intempestifs, 2004).
* Autoportrait en vert (Mercure de France, 2005).
* Le Souhait (L’École des loisirs, 2005).
* Puzzle, avec Jean-Yves Cendrey, théâtre (Gallimard, 2007).
* Mon coeur à l'étroit, roman (Gallimard, 2007).
* Trois femmes puissantes, roman (Galllimard, 2009).
* Les Grandes personnes, théâtre (Gallimard, 2011).
* Y penser sans cesse, photographies de Denis Cointe (L'Arbre vengeur, 2011).
* Ladivine, roman (Gallimard, 2013).
* La Cheffe, roman d'une cuisinière (Gallimard, 2016).
* Vingt-huit bêtes : un chant d'amour, avec des illustrations de Dominique Zehrfuss (Gallimard, 2016).