Monique Wittig



© photo : Babette Mangolte

Monique Wittig (Dannemarie, Haut-Rhin, 1935 - Tucson, Arizona, 2003). Prix Médicis 1964 pour L'Opoponax.

Bibliographie (extrait) :
* L'Opoponax (Minuit, 1964).
* Les Guérillères (Minuit, 1969).
* Le Corps lesbien (Minuit, 1973).
* Brouillon pour un dictionnaire des amantes, en collaboration avec Zeig Sande (Grasset, 1976).
* Virgile, non (Minuit, 1985).
* Le Voyage sans fin (Vlasta, 1985).
* Paris-la-politique et autres histoires (P.O.L., 1999).
* La Pensée straight (Balland, 2001. Amsterdam, 2007).
* Le Chantier littéraire. Préface de Christine Planté (Ed. iXe/PUL, 2010).


Traductions :
* Herbert Marcuse, L’Homme unidimensionnel. Étude sur l’idéologie de la société industrielle, traduit de l’anglais par Monique Wittig et l’auteur (Minuit, 1968 ; Le Seuil, « Points » n°4, 1970).
* Djuna Barnes, La Passion, nouvelles, traduites de l’anglais par Monique Wittig (Flammarion, 1983 ; L.G.F., « Livre de poche. Biblio » n°3121, 1989).


Site : www.moniquewittig.com