Critique 


Critique 865-866 : Alain Corbin. Un tour de France des émotions


2019
176 pages
ISBN : 9782707345547
13.50 €

S'abonner

Version numérique

Un historien qui n’a pas froid aux yeux, qui a fait vœu de tout entendre et de ne rien cacher des désirs et passions des hommes ; un fouilleur d’archives arpenteur de bocages qui prend plaisir à « voyager la France » ; un enquêteur féru d’ethnographie qui aime à pister des vies minuscules : tel est Alain Corbin. Il s’est toujours tenu à l’écart des emballements idéologiques et des querelles doctrinales ; à distance irrespectueuse de la célébration des événements fondateurs et du culte des grands hommes ; éloigné aussi de l’histoire quantitative : celle qui prétend lire la réalité sociale et économique dans les courbes et graphes de la statistique.
Franc-tireur et volontiers iconoclaste, il invente à lui seul, loin des sentiers battus, une histoire qui surprend, dérange, choque et séduit. Sans relâche, il donne chair à un monde disparu, celui de ces hommes et de ces femmes d’« en bas » qui laissent peu de traces et sur lesquels les archives demeurent généralement muettes. Provocateur, il lance : « Il y tant d’historiens de la misère, je serai un historien du plaisir. » Il est en vérité l’un et l’autre. L’histoire selon Corbin n’ignore nullement les misérables, mais elle n’a rien de misérabiliste. Elle en sait long sur la cruauté, tout comme elle en sait long sur les plaisirs. Tout simplement, sans doute, parce qu’« elle en sait long sur l’homme » : cette définition donnée par Barthes du savoir littéraire convient à merveille au savoir historique selon Alain Corbin.

Numéro dirigé par Pierre Birnbaum et Philippe Roger, avec des contributions de : Pierre Birnbaum, Esteban Buch, Anne-Emmanuelle Demartini, Christian Jouhaud, Pierre Karila-Cohen, Judith Lyon-Caen, Hervé Mazurel, John Merriman, Pascal Ory, Michelle Perrot, Martin Rueff, Sylvain Venayre, Georges Vigarello ; suivies d’un entretien et d’un texte inédit d’Alain Corbin.


Sommaire


John MERRIMAN : Une œuvre née en Limousin

Pierre BIRNBAUM : Raisons et déraisons des cannibales

Judith LYON-CAEN : Portrait d’Alain Corbin en collectionneur

Esteban BUCH : Un autre son de cloche

Christian JOUHAUD : Pinagot vingt ans après

Pierre KARILA-COHEN : La profondeur de l’État, ou quelques « Scènes de la vie de province »

Hervé MAZUREL : L’histoire à fleur de peau

Sylvain VENAYRE : Le monde retrouvé d’Alain Corbin

Martin RUEFF : L’histoire sensitive ou le matérialisme de l’histoire

Anne-Emmanuelle DEMARTINI : « Côtoyer les gouffres »

Georges VIGARELLO : Alain Corbin et le corps sensible

Pascal ORY : La preuve par Corbin. Petite théorie de l’outsider

Michelle PERROT : Malheur des femmes, misère des hommes

ENTRETIEN

Alain CORBIN : Un historien du bocage sur le sentier de la Terre

Alain CORBIN : La République était-elle inéluctable au XIXe siècle ? 

 





Toutes les parutions de l'année en cours
 

Les parutions classées par année