Critique 


Revue Critique

Critique n° 871 : Adorno : enfin lu ?

à paraître

2020
96 pages
ISBN : 9782707346094
12.00 €

S'abonner

Version numérique

L’anniversaire des cinquante ans de la mort d’Adorno, disparu le 6 août 1969, autorise un nouveau regard sur sa réception française. Une véritable effervescence éditoriale témoigne, depuis plus d’une décennie, de l'intérêt grandissant pour une constellation de pensées dont l'hétérogénéité a été généralement éclipsée par des labels commodes : « École de Francfort » ou « Théorie critique ». Par-delà le danger de momification des oeuvres, il importe de remarquer qu’Adorno est enfin lu. Ce ne sont pas seulement les lecteurs qui ont changé, ni les résistances qui se sont érodées, c’est la situation historique de notre époque qui fait lire autrement. L’œuvre d’Adorno a traversé et analysé l’« âge des extrêmes », elle suscite objectivement une attention aujourd’hui inédite : l’impulsion philosophique, politique, sociale, esthétique, qu’elle enferme produit de nouvelles alliances d’intérêts, indissociables des préoccupations nourries par la conjoncture idéologique présente. Les lectures de Jacques-Olivier Bégot, Jean Daive, Daniel Payot et Martin Rueff, ainsi que l’entretien avec Alexander Kluge, font apparaître la dynamique de déploiement immanente à l’œuvre d’Adorno – un « champ de forces » dont le monde contemporain incite à reconnaître l’importance de manière nécessaire et urgente.

Numéro dirigé par Michèle Cohen-Hali

 

Précédents numéros





Toutes les parutions de l'année en cours
 

Les parutions classées par année