Romans


Robert Pinget

Monsieur Songe


1982
128 pages
ISBN : 9782707306128
13.70 €
* Réédition dans la collection de poche double


Monsieur Songe est un vieil original qui habite la province. Il ne lui arrive jamais rien d'exceptionnel mais son tempérament bilieux lui fait tout considérer comme un événement grave. 

ISBN
PDF : 9782707337702
ePub : 9782707337696

Prix : 8.49 €

En savoir plus

Bertrand Poirot-Delpech (Le Monde, 16 avril 1982)

Entre l’espoir et le gâtisme, où est la différence ?
 
 Qui a dit que le Nouveau Roman était ennuyeux ? Quelque détracteur, bien entendu, mais encore ? Fallait-il que la chose dérangeât, pour que l'attaque tombât si bas, se fit si bête ! Car enfin, tous les romanciers qualifiés de “ nouveaux ” vers 1960 que ce soit Beckett, Robbe-Grillet ou Nathalie Sarraute, se reconnaissent après coup à leur verve comique, autant qu'à leur esprit expérimental. À condition, bien sûr, d'admettre, ce qui n'allait pas de soi voici vingt ans, que le rire ne passe pas obligatoirement, comme au théâtre de boulevard, pas l'oubli systématique de notre condition, mais qu'il naît, au contraire, d'une conscience accrue de nos précarités.
Ces raisons d'en rabattre, qu'il recense dans ses œuvres de plus longue haleine, l'auteur de Mahu (1952), Graal Flibuste (1956), L'Inquisitoire (1962) Passacaille (1969) ou L'Apocryphe (1980) en a fait aussi le thème de ses délassements, puisque Monsieur Songe, à l'en croire, aurait été “ écrivaillé ” en marge, et en récréation, de ses travaux des vingt dernières années.
Le mot “ écrivaillé ” vérifie que si Pinget n'est pas le plus illustre des “ nouveaux romanciers ”, il est à coup sûr le plus modeste, ceci, en nos temps d'autoproclamation, expliquant cela. Monsieur Songe n'a rien de négligeable dans son œuvre personnelle, et tranche sur toute la production présente. Il est de ces livres brefs et denses, dont notations et questions apparemment étourdies restent en tête, et dont on se dit – signe rare de parfaite réussite – que, compte tenu du propos, il n'y a pas une virgule à changer. (…)
Songe prend l'auguste succession des grands raisonneurs à la française, de Candide à Bouvard et Pécuchet, du Plume, de Michaux, au Monsieur Teste, de Valéry. Un Teste un peu flapi mais encore capable d'apporter des clartés sur le fonctionnement des esprits réputés plus verts. Son âme saugrenue le sauve des délabrements ordinaires. Il en tire des sons qui, jusqu'au bout, ne seront qu'à lui, et enrichiront notre oreille. (…) 

Claude Roy (Le Nouvel Observateur, 17 avril 1982)

 (…) Est-il encore possible, se demandent avec angoisse Monsieur Songe et Robert Pinget de “ tâter de la chose écrite ”, de s'abandonner sans remords à une “ spontanéité bourgeoise de mauvais aloi ? ” Il semble pourtant que oui, puisque Robert Pinget vient d'écrire Monsieur Songe, un petit livre triste, délicieux et profond. 

 

Du même auteur

Poche « Double »

Aux Éditions de Minuit (Contributions)

Livres numériques

Voir aussi

* Samuel Beckett, Cendres, avec La Dernière bande. Traduit de l’anglais par Robert Pinget et l’auteur.
* Samuel Beckett, Tous ceux qui tombent. Traduit de l’anglais par Robert Pinget et l’auteur.

Sur Robert Pinget :
* Revue Critique n°485, octobre 1987, numéro spécial,  Robert Pinget  (Minuit, 1987).




Toutes les parutions de l'année en cours
 

Les parutions classées par année